Nouslescombattants.com


Cliquez ici pour écrire


Messages : 55 à 60
Page : 10
Nombre de messages : 1545
 
le 11/01/2017 à 15:41


Holala!
Mon Dieu, mes Anges gardiennes, l’UDPS fait la politique de « MISO MAKASI, NDOKI TE, » donc une politique des chèvres-moutons, sans programme ni plan.
Comment on peut être idiot jusqu’à ce point-là, hein, pour croire, qu’une « mise-à-jour » de la CENCO serait décrétée comme loi émanant de la haute magistrature ? Hein ??
Felix Tshisekedi peut devenir ministre mais seulement à Limété, dans la maison de Air-Zaïre. Cela ne concerne, que les abroutis du rassemblement congolais.
--------------------------------
L’UDPS du Groupe Parlementaire et alliés ainsi que le ASBL (des Amis de Samy Badibanga) viennent de réitérer leur soutient comme aussi bien que leur crédit au Premier Ministre de Kabila membre de l’UDPS, Samy Badibanga, tout en exhortant la CENCO à perpétrer sa mission cannibale d'enculer les coqs stupides du Rassemblement.
 
le 09/01/2017 à 07:43


Bon, du fait, acceptons l’inacceptable.
1. Donc, « Le Veut-Bien-Président-Élu » Papa Tshisekedi Wa Mulumba va devenir le « Petit Ya Mu confia » du jeune talentueux Joseph Kabila pour contrôler le processus électoral, qui à la fin, que l’on veule ou pas, finira par déclarer Joseph Kabila comme vainqueur. Donc une manière de légaliser la 3eme fraude électorale de Kabila, aux faits.
2. En guise de récompense, le petit, l’enfant de Papa Tshisekedi, sera sanctionné comme premier ministre, donc le « petit des Bitinda » donc le petit sympa « boy-garçon » de Kabila Joseph.
3. Et Maman Marthe deviendra enfin l’habilleuse de Maman Olive, la première Dame du Zaïre.
 
le 05/01/2017 à 17:07

H.NGBANDA CRIE DANS LE DESERT ET S'ISOLE, ALORS
QUE LES CHOSES AVANCENT SUR LE TERRAIN TANT BIEN QUE MAL
----------------------------------
Faire partir Kabila du pouvoir n'est pas une chose simple, parce que cet homme est l'incarnation de l'idéologie de l'AFDL dont on sait qu'élle est une ramification des multiples groupes d'intérêts derrière lesquels le Rwanda et l'Ouganda principalement tirent bénéfice et, se battent pour s'approprier la partie est de la RDC riche en minérais. De plus, ces pays ont deversé en RDC toute sortes des milices et militaires pour fragiliser toute tentative de changer les choses politiquement. Face à cette situation hors norme, Kabila doit être déboulonné d'abord avec des outils politiques, c.à.d, jouer sur la fin de son mendat. C'est ici que Tshisekedi a prouvé sa maturité politique. Faire partir Kabila en douceur fera moins de mal, moins des violences que le discours violent et accusateur de Ngbanda tenu de loin et non sur le terrain politique. Aujourd'hui Kabila est dos au mur en douceur. Ngbanda critique tout le monde, la communauté internationale qui détient qu'on le veille ou non la clé des pouvoirs ds le monde, il est contre le Rassemblement, principalement Tshisekedi et Katumbi, il est contre toute la classe politique congolaise même si celle-ci est immature politiquement. Quel est finalement l'objet du combat de Ngbanda? Continuer à crier seul dans le désert, sans que personne ne l
 
le 03/01/2017 à 13:48


EST- CE QUE PAPA TSHISEKEDI AZALI NA CAPACITÉ YA KO COMPRENDRE FRANCAIS TOO POLITIQUE YA SIKA????
EZALI MOTUNA!

On ne peut pas rire, même si on devrait rire, car il s’agit là d’une grande tragédie pour le peuple d’Afrique dans son entièreté. Insulter Kabila, le traiter de n’importe quoi, c’est aussi une carence en maturité politique et éducative, car le coup que ce dernier vient d’affliger à ses protagonistes est d’une efficacité féroce, qu’il ne faut pas être un docteur en droit pour y arri-ver jusque–là !
Le Rais vient de virer ses adversaires en les embourbant dans la boue à caca pour les tirer derrière lui. C’est ignoble, mais c’est comme ça.
Le Combat est perdu mais la lutte peut continuer mais avec des nouveaux compagnons de lutte. La classe politique congolaise est corrompue jusqu’à la moere épinière. Ces sont là des « veut-bien-être-politiciens. »
On ne peut pas lutter avec des débris politiciens comme ceux-là du G7.
   
le 30/12/2016 à 15:44

LA SITUATION CRITIQUE DE LA RDC AUJOURD'HUI
RESSEMBLE ETRANGEMENT AU CHAO DE 1960-1965 QUI FUT SAUVE PAR MOBUTU PAR UN COUP D'ETAT MILITAIRE.

---------------------------------
L'entêtement de Kabila à la tête de la RDC a mis le pays dans la même situation où il se trouvait de 1960-1965. Mobutu sauva le pays qui saignait à blanc des multiples guerres tribalo-ethnique qui ravageaient tout le territoire national. Si Kabila s'entête, le même coup de force pourra se repeter pour sauver le pays. C'est toute la logique de cette crise aujourd'hui. Il aurait pu quitter le pouvoir en douceur pour attendre un procès du siècle qui l'attend pour tous les crimes d'état et des crimes personnels qui lui sont imputés depuis sa prise de pouvoir en 2001. En compliquant le dialogue avec la CENCO, Kabila signe sa condamnation à mort. Si Badibanga était un homme d'état, il n'aurait jamais accepté d'être premier ministère dans une telle crise qui risque de l'emporter avec Kabila. Etant illégal et illégitime, Kabila ne peut plus jamais espérer changer quoi que ce soit pour demeurer à la tête du pays. Un référendum sera son suicide immédiat. Kagame et Museveni sont à la base de son entêtement, puisque le départ de Kabila c'est la chute du Rwanda et l'Ouganda sur le plan économique, ce qui va ouvrir la porte de la reconquête du pouvoir par les hutus dans ces deux pays. C'est la raison qui pousse le Rwanda et l'Ouganda de mainten
   
Messages : 55 à 60
Page : 10
Nombre de messages : 1545